Laurence Bossion

Printemps-Été 2020

Miami dans les années 50

Cette saison embarquement pour Miami des années ’50 : son architecture Art Déco, ses élégantes façades graphiques roses ou menthe glaciale, ses grosses voitures décapotables, ses plages, ses piscines et ses tons pastels rappelant les glaces aux couleurs artificielles.

Cet été, frais et gai, les tons sont dégradés et vibrants, avec des effets décolorés ou tie-and-dye. Les rouges fusent vers le rose et deviennent blancs. Celui-ci reprend son importance et devient le classique de l’été, il évoque la pureté et sur certaines pièces apparaît comme une couche de givre. La paille, le raphia et les franges sont revisités de façon ludique avec des formes épurées.